VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC
VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC

41 années d’existence, de promotion, de sensibilisation et de défense des professions de la filière canine et féline. Les métiers du chien et du chat nécessitent des compétences associées au plaisir de travailler avec les animaux. Notre représentativité permet au SNPCC de participer au Dialogue Social et ainsi échanger avec les Partenaires Sociaux dans les différentes commissions liant les chefs d’entreprise et leurs salarié(e)s.

Covid-19 : Personnes vulnérables, les critères pour bénéficier de l’activité partielle sont modifiés

Au 1er septembre 2020, les personnes vulnérables continuent de bénéficier de l’activité partielle sur prescription médicale, mais selon des critères médicaux beaucoup plus restrictifs, et les salariés partageant le même domicile qu’une personne vulnérable face au Covid-19 ne pourront plus bénéficier du dispositif de l’activité partielle, sauf exception territoriale.

Les salariés qui se trouvent dans l’impossibilité de travailler en raison du risque qu’ils présentent de développer une forme grave de l’infection au Covid-19 bénéficient depuis le 1er mai 2020 du dispositif de l’activité partielle, mais un décret du 29 août 2020 publié au JO du 30 août modifie le régime applicable à compter du 1er septembre 2020.

Pour continuer de bénéficier du dispositif exceptionnel de l’activité partielle en tant que personne vulnérable, le médecin doit estimer que le salarié présente un risque de développer une forme grave d’infection au Covid-19 qui le place donc dans l’impossibilité de travailler.

Mais pour être considéré comme vulnérable, le salarié doit également répondre à l’un des critères suivants :

      • être atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
      • être atteint d’une immunodépression congénitale ou acquise :
          • médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;
          • infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;
          • consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
          • liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;
      • être âgé de 65 ans ou plus et avoir un diabète associé à une obésité ou des complications micro ou macrovasculaires ;
      • être dialysé ou présenter une insuffisance rénale chronique sévère.

Le salarié doit présenter un certificat médical établi par un médecin.

Ces critères ne s’appliquent pas dans les départements de Guyane et de Mayotte, qui continuent d’appliquer les critères mis en place par décret du 5 mai 2020.

Il est par ailleurs mis fin le 31 août 2020 au dispositif de placements en activité partielle des salariés partageant le domicile d’une personne vulnérable. Les salariés exerçant leur activité dans les départements de Guyane et de Mayotte ne sont pas concernés, et bénéficient du dispositif exceptionnel d’activité partielle jusqu’à la date à laquelle l’état d’urgence sanitaire prendra fin dans ces départements (pour le moment fixée au 31 octobre 2020).

Les mesures particulières de protection de ces personnes vulnérables lorsque le télétravail n’est pas possible sont précisées dans le protocole national pour assurer la santé et sécurité des salariés (version 31 août 2020 cliquez ici), ainsi que dans le communiqué de presse ministériel présentant le décret du 29 août 2020 (Cliquez ici)

Vous trouverez le décret du 29 août 2020 en lien ci-dessous : Cliquez ici

Source : CNAMS – Septembre 2020

Articles aléatoires

partie des cotisations sociales

Les exonérations d’une partie des cotisations sociales et les aides au paiement

Les exonérations d’une partie des cotisations sociales et les aides au paiement Quelles dispositions ? Cela dépend de votre secteur d’activité. Les textes visant les secteurs évoluent en fonction de l’actualité. Exonérations : Les travailleurs indépendants relevant des secteurs éligibles bénéficieront en 2021 d’une exonération des cotisations et contributions sur les montants

Lire l'article »

Communiqué SNPCC : Transport des animaux en période de canicule

Le 27 juin 2019, le SNPCC est destinataire d’un communiqué de presse en provenance du Ministère de l’Agriculture concernant les mesures de restriction sur les transports d’animaux. Dans les circonstances actuelles de températures extrêmes, Didier GUILLAUME, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, souligne l’importance d’appliquer avec rigueur la réglementation en

Lire l'article »

Articles Populaires

Articles récents

Revue de presse SNPCC

Archives par mois

Consultez nos anciennes publications !

Photos et résultats CFT 2019

Newsletter

Newsletter

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE