VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC
VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC

41 années d’existence, de promotion, de sensibilisation et de défense des professions de la filière canine et féline. Les métiers du chien et du chat nécessitent des compétences associées au plaisir de travailler avec les animaux. Notre représentativité permet au SNPCC de participer au Dialogue Social et ainsi échanger avec les Partenaires Sociaux dans les différentes commissions liant les chefs d’entreprise et leurs salarié(e)s.

Interdiction de vapoter sur les lieux de travail : les obligations de l’employeur

La loi de modernisation de notre système de santé, promulguée en janvier 2016, interdit la cigarette électronique dans plusieurs lieux collectifs. Un décret vient de préciser les conditions d’application de ces dispositions sur les lieux de travail, ainsi que les nouvelles obligations des employeurs à ce sujet.

Lieux collectifs

D’une façon générale, il est désormais interdit de vapoter dans :

  • Les établissements scolaires et les établissements destinés à l’accueil, à la formation et à l’hébergement des mineurs ;
  • Les moyens de transport collectif fermés ;
  • Les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif.

Précisions concernant les lieux de travail visés par l’interdiction

Selon le décret, les lieux de travail soumis à l’interdiction de vapoter s’entendent des locaux recevant des postes de travail situés ou non dans les bâtiments de l’établissement, fermés et couverts, et affectés à un usage collectif, à l’exception des locaux qui accueillent du public.
Il résulte notamment de ces dispositions qu’il n’est pas interdit de vapoter dans un bureau individuel.

Obligations des employeurs

Rappelons que l’obligation de mettre en place un local réservé au vapotage, qui figurait dans le projet de loi d’origine, n’a pas été adoptée.
Par contre, à partir du 1er octobre 2017, les employeurs seront tenus, dans les lieux où l’interdiction de vapoter s’applique, de mettre en place une signalisation apparente rappelant le principe de cette interdiction et, le cas échéant, ses conditions d’application dans l’enceinte de ces lieux.

ATTENTION

L’employeur qui ne respectera pas l’obligation de signalisation ci-dessus s’exposera à une amende de 450 €. Par ailleurs, la personne qui utilisera une cigarette électronique dans un lieu où elle est proscrite pourra se voir infliger un amende de 150 €.

Source : Décret n° 2017-633 du 25 avril 2017, J.O du 27.
Article rédigé le 02 mai 2017

Articles aléatoires

Première session du BTM Toiletteur Canin et Félin

Courant Juin 2018 se sont déroulées les premières épreuves du BTM Toiletteur Canin et Félin accueillies tant à la MFR du Perche, qu’au CFAA de Mulhouse. 9 élèves étaient inscrits au total et provenaient de trois centres de formation différents : la MFR du Perche, le CFAA de Mulhouse et

Lire l'article »

COVID-19 : assurances et pertes d’exploitation

A l’attention de nos adhérents : L’U2P a décidé de proposer un accompagnement juridique pour toutes les entreprises relevant des organisations professionnelles affiliées à l’U2P, qui vise à instruire les contrats d’assurance litigieux et, quand ce sera possible, à mener les poursuites afin d’obtenir réparation pour pertes d’exploitation.   Nous attirons

Lire l'article »

Articles Populaires

Articles récents

Archives par mois

Consultez nos anciennes publications !

Photos et résultats CFT 2019

Newsletter

Newsletter

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE