M&M Conseil
VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC
VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC

42 années d’existence, de promotion, de sensibilisation et de défense des professions de la filière canine et féline. Les métiers du chien et du chat nécessitent des compétences associées au plaisir de travailler avec les animaux. Notre représentativité permet au SNPCC de participer au Dialogue Social et ainsi échanger avec les Partenaires Sociaux dans les différentes commissions liant les chefs d’entreprise et leurs salarié(e)s.

Retour en image : webinaire : Animal en Ville sur le thème : « L’animal de compagnie, un vecteur d’attractivité du territoire ? »

Ce jeudi 30 novembre à 10h30, plusieurs intervenants étaient présents aux côtés du SNPCC pour échanger sur ce sujet :

    • Solène CHAVANNE, fondatrice de Mon Chat Pitre, première ronron-librairie de France
    • Aurore MARCHAND, animatrice Sociopros, Office de Tourisme Gap Tallard Vallées, labellisé Toutourisme
    • Alexandra SURAND, fondatrice des Belles Truffes, crèche canine à Puteaux
    • Anne-Marie LE ROUEIL, pour le Syndicat National des Professions du Chien et du Chat

Ce webinaire a été marqué par des échanges enrichissants et des interventions passionnantes !

Nous avons énuméré les 11 métiers représentés par le SNPCC, parmi lesquels figurent des professions très récentes qui ont connu une professionnalisation rapide, telles que les petsitters ou les promeneurs de chiens.

J’ai souligné que le SNPCC joue un rôle prépondérant dans la professionnalisation de l’ensemble de nos métiers en mettant en place des formations professionnelles depuis toujours, récemment illustré par la création d’un Certificat de Qualification Professionnelle Agent Animalier – Gardien d’Animaux (CQP AAGA) au sein de la branche professionnelle. J’ai mis l’accent sur le fait que ces certifications et formations évoluent constamment grâce à la contribution des professionnels sur le terrain, assurant ainsi une adaptation continue.

Il m’a paru essentiel de rappeler également que la formation continue est indispensable pour nos métiers, en particulier en ce qui concernent le comportement animal, afin de rester informé des scientifiques avancés dans ce domaine.

On m’a demandé si vivre de ces métiers était possible. Cela a été l’occasion de souligner que nos entreprises pourraient prospérer davantage si toutes les personnes exerçant ces activités le faisaient à titre principal et étaient correctement déclarées. J’ai mis en lumière les difficultés liées au travail dissimulé, notamment sur les plateformes de mise en relation de particuliers qui, en fin de compte, ne sont pas aussi gratuites qu’elles en ont l’air ! J’ai également souligné l’importance pour les particuliers de confier leurs animaux à des professionnels en raison de la forte relation de confiance impliquée et des compétences de nos professionnels. Les animaux de compagnie font désormais intégralement partie de la cellule familiale et ne peuvent être confiés qu’à des personnes formées et capables de s’en occuper correctement. C’est pourquoi le SNPCC est prêt à collaborer avec les collectivités pour élaborer un cahier des charges visant à identifier, sur un territoire donné, les professionnels, y compris au-delà de la simple détention d’un numéro de SIRET. Un défi que le SNPCC est prêt à relever.

Tout comme je l’ai exprimé lors du Salon des Maires la semaine dernière, j’ai une nouvelle fois attiré l’attention de l’État sur la nécessité de mettre en place une aide financière destinée aux personnes âgées. Cette aide vise à leur permettre de bénéficier d’un soutien financier pour faire appel à des professionnels, leur permettant ainsi de maintenir la compagnie de leurs animaux de compagnie. En effet, nous sommes tous conscients de l’importance que revêtent les chiens ou les chats pour les personnes « d’un certain âge » qui se retrouvent seules et n’ont plus que leur animal pour parler. Certaines personnes rencontrent des difficultés à assurer certains soins, notamment les promenades des chiens, et la présence d’un professionnel du domaine animalier est indispensable.

Au cours de ce webinaire, nous avons également abordé le développement des crèches, une initiative visant à offrir des services de garde à la journée. Cette approche permet non seulement à nos animaux de ne pas rester seuls, mais aussi à certaines familles de pouvoir accueillir un animal de compagnie. Nous avons discuté des problèmes liés au refus des chiens dans les transports en commun, ce qui m’a donné l’occasion de rappeler le partenariat du SNPCC avec Azureva, avec la création d’un village de vacances accueillant les propriétaires avec chien, situé à Longeville- sur Mer.

Le rendez-vous est pris pour collaborer avec les collectivités locales,

Je suis enchantée d’avoir contribué à ces discussions visant à progresser pour le bien-être des animaux, leur acceptation en ville, les attentes de leurs propriétaires et l’accompagnement que peuvent leur apporter nos professionnels.

Retour en image : webinaire : Animal en Ville sur le thème : « L’animal de compagnie, un vecteur d’attractivité du territoire ? »

Articles aléatoires

Articles Populaires

Articles récents

Revue de presse SNPCC

Archives par mois

Consultez nos anciennes publications !

Informations sur le CFT 2021 !

Newsletter

Newsletter

PARTAGER CET ARTICLE