VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC
VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC

41 années d’existence, de promotion, de sensibilisation et de défense des professions de la filière canine et féline. Les métiers du chien et du chat nécessitent des compétences associées au plaisir de travailler avec les animaux. Notre représentativité permet au SNPCC de participer au Dialogue Social et ainsi échanger avec les Partenaires Sociaux dans les différentes commissions liant les chefs d’entreprise et leurs salarié(e)s.

Déclaration sociale des indépendants

Les travailleurs indépendants disposent d’une période allant du 5 avril au 8 juin 2018 (avant le 18 mai 2018 pour une déclaration papier) pour déclarer leurs revenus au titre de l’année 2017.

Ces dates limites devraient être confirmées prochainement par arrêté.

Comme chaque année, tous les travailleurs indépendants sont tenus d’effectuer une déclaration de leurs revenus, appelée déclaration sociale des indépendants (DSI).

La DSI concerne tous les chefs d’entreprise ayant une activité artisanale, commerciale ou libérale, à l’exception des micro-entrepreneurs, qui déclarent leurs revenus de façon trimestrielle ou mensuelle.

La DSI permet de communiquer aux organismes sociaux les revenus réalisés l’année précédente au titre de leur activité professionnelle. Cette déclaration obligatoire permet d’établir la base de calcul de leurs cotisations et contributions sociales obligatoires (maladie-maternité, vieillesse, invalidité-décès, allocations familiales, CSG et CRDS).

La DSI est obligatoire même si le travailleur indépendant est non imposable, si son revenu est nul ou s’il est susceptible de bénéficier d’une exonération partielle ou totale de cotisations.

L’absence de DSI pendant 2 ans expose le travailleur indépendant à sa radiation de la sécurité sociale pour les indépendants.

Le non-respect de ces dates limites expose le travailleur indépendant à une pénalité égale à 5 % du montant de ses cotisations et contributions, portée à 10 % en cas de déclaration après une procédure de taxation forfaitaire sur la base des revenus déclarés à l’administration fiscale (CSS art. R 131-1).

Pour plus d’informations sur le sujet, cliquez ici

Sources : CNAMS – Mars 2018

Articles aléatoires

Quel régime d’imposition pour les bénéfices agricoles ?

Les revenus des exploitants agricoles sont soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices agricoles (BA). Ils relèvent de 3 régimes d’imposition possibles : micro-BA, réel normal ou réel simplifié. © Phovoir.fr Quelles activités sont soumises à l’imposition sur les bénéfices agricoles (BA) ? Les revenus des

Lire l'article »

CONVOCATION A L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRA ORDINAIRE

Quorum requis : les 2/3 des adhérents à jour de cotisation 2019 Le vendredi 01 novembre 2019 Lieu : Hôtel Lyon Est Saint Maurice de Beynost Accueil des adhérents de 18 h 00 Début de l’assemblée générale extraordinaire à 18 h 15 ORDRE DU JOUR – Modification des statuts CONVOCATION A L’ASSEMBLÉE

Lire l'article »

Démarcharge abusif : informez-vous !

Vous êtes nombreux à faire appel à nos collaboratrices car vous êtes sollicité par des entreprises vous menaçant de fortes amendes si vous ne mettez pas immédiatement votre entreprise en conformité avec les normes d’accessibilités des Etablissements Recevant du Public (E.R.P). Ces entreprises vous demandent également une somme d’argent pour

Lire l'article »

Articles Populaires

Articles récents

Archives par mois

Consultez nos anciennes publications !

Photos et résultats CFT 2019

Newsletter

Newsletter

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE