VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC
VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC

41 années d’existence, de promotion, de sensibilisation et de défense des professions de la filière canine et féline. Les métiers du chien et du chat nécessitent des compétences associées au plaisir de travailler avec les animaux. Notre représentativité permet au SNPCC de participer au Dialogue Social et ainsi échanger avec les Partenaires Sociaux dans les différentes commissions liant les chefs d’entreprise et leurs salarié(e)s.

Tribunal correctionnel de Châteauroux – Le SNPCC gagne le procès contre un éleveur clandestin

En 2015, le SNPCC a constitué un dossier « Travail dissimulé » à l’encontre d’un couple de particuliers ayant vendu au moins 51 chiots sans immatriculation SIRET.

Le SNPCC s’est porté partie civile le 28 avril 2017 pour défendre les intérêts des éleveurs professionnels. Une première audience a eu lieu le 06 juin 2017. Aux vues de l’ampleur du dossier et du préjudice à la profession, le jugement a été transféré au tribunal correctionnel de Châteauroux. L’audience a eu lieu le 11 janvier 2019 et le jugement a été prononcé le 05 avril 2019.

Le tribunal a déclaré le couple d’éleveurs clandestins coupables des faits suivants :

  • Travail dissimulé, en l’espèce l’activité d’élevage canin, sans avoir requis son immatriculation SIRET et en ne procédant pas aux déclarations devant être faites aux organismes de protection sociale ou à l’administration fiscale
  • Exploitation intentionnelle d’un établissement détenant des animaux d’espèces domestiques sans certificat de capacité

Le Tribunal a approuvé que « le SNPCC a subi un réel préjudice, dans la mesure où les agissements du prévenu, qui poursuit une activité économique de vente d’animaux au mépris des lois et règlements, a contrarié directement et gravement son action déployée dans le cadre de ses objectifs de défense des éleveurs professionnels de chien et de chat ».

Le tribunal condamne les accusés de payer :

  • Pour le préjudice moral subit par le SNPCC, la somme de 5.000€
  • Pour la charge de la partie civile (SNPCC) concernant des frais et honoraires la somme de 1.000€ par chaque membre du couple, soit 2.000€

Nous nous félicitons particulièrement de ce jugement reconnaissant la pratique de travail dissimulé qui porte préjudice depuis trop longtemps à nos professions. Nous sommes conscients des difficultés que vous rencontrez face à ces particuliers produisant des chiots ou des chatons sans respecter la législation en vigueur. Face à cela, ce jugement, reconnaissant clairement le travail dissimulé et condamnant les particuliers, est une nouvelle pierre à l’édifice nous rapprochant de la fin de cette pratique déloyale et servira de jurisprudence dans le domaine.

Articles aléatoires

Un site pour nos chiens et chats retraité(e)s

Un site pour nos retraité(e)s : Toujours pour vous aider au mieux, le SNPCC a mis en place un site d’annonce spécifique, un rôle de mise en relation, sur la base des déclarations des éleveurs et des candidats à l’adoption, un site avec un suivi tenu par une personne dédiée

Lire l'article »
vaccinations en élevage

Covid-19 : Identifications et suivi des vaccinations en élevage

Le Président de l’Ordre national des vétérinaires a répondu ce 23 mars aux demandes de précisions du SNPCC concernant la préoccupation de nombreux éleveurs professionnels de se voir refuser par leurs vétérinaires les actes de vaccinations ainsi que les identifications et certificats vétérinaires des animaux prêts à être vendus. Il

Lire l'article »

Dépôt du contrat d’apprentissage : les règles changent !

Depuis le 01 janvier 2020, et l’entrée en application du décret n°2019-1489 du 27 décembre 2019 publié au Journal Officiel le 29 décembre 2019, la procédure de dépôt de contrat d’apprentissage a été modifiée. Vous devrez adresser vos contrats à OPCO-EP  4 rue Colonel DRIANT 75001 Paris Vous ne devez

Lire l'article »

Articles Populaires

Articles récents

Archives par mois

Consultez nos anciennes publications !

Photos et résultats CFT 2019

Newsletter

Newsletter

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CETTE ARTICLE