Travailleurs handicapés
VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC
VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC

42 années d’existence, de promotion, de sensibilisation et de défense des professions de la filière canine et féline. Les métiers du chien et du chat nécessitent des compétences associées au plaisir de travailler avec les animaux. Notre représentativité permet au SNPCC de participer au Dialogue Social et ainsi échanger avec les Partenaires Sociaux dans les différentes commissions liant les chefs d’entreprise et leurs salarié(e)s.

Travailleurs handicapés : l’aide à l’embauche prolongée jusqu’au 31 décembre 2021

Travailleurs handicapés : l’aide à l’embauche prolongée jusqu’au 31 décembre 2021

Un communiqué de presse du gouvernement annonce la prolongation de l’aide à l’embauche des travailleurs handicapés, d’un montant de 4 000 €, jusqu’au 31 décembre 2021. Pour rappel, cette aide avait été annoncée dans le cadre du plan « France relance », et instaurée par un décret du 6 octobre 2020. Depuis le début de l’année 2021, elle a permis 11 611 recrutements, dont les 2/3 en CDI.

La prime était initialement instaurée jusqu’au 28 février 2021, puis avait été prolongée une première fois jusqu’au 30 juin 2021.

Comment bénéficier de l’aide à l’embauche d’un travailleur handicapé ?

Les employeurs du secteur privé, les entreprises et les associations, peuvent bénéficier de l’aide à condition de remplir plusieurs conditions cumulatives :

    • Le salarié embauché doit bénéficier de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH)
    • Il est embauché en CDI, ou CDD, d’au minimum 3 mois
    • Sa rémunération doit être inférieure ou égale à 2 fois le SMIC, soit 3 109,16 € brut/mois en 2021
    • La date de conclusion du contrat est comprise entre le 1er septembre 2020 et le 31 décembre 2021
    • L’employeur doit être à jour de ses obligations déclaratives et de paiement à l’égard de l’administration fiscale et des organismes de recouvrement des cotisations et contributions de la Sécurité sociale chômage, ou, à défaut, il doit avoir souscrit un plan d’apurement
    • L’employeur n’a pas procédé à un licenciement pour motif économique sur le poste concerné par l’aide depuis le 1er janvier 2020
    • L’employeur ne bénéficie pas d’une autre aide de l’État à l’insertion ou au retour à l’emploi sur ce même contrat
    • Le salarié n’est pas déjà dans l’entreprise au 8 octobre 2020 sur un contrat non concerné par cette aide

Montant de l’aide à l’embauche d’un salarié handicapé

Le montant maximum de l’aide est fixé à 4 000 € par salarié. Elle est versée à partir du premier jour d’exécution du contrat et est versée trimestriellement, à raison de 1 000 € par trimestre et dans la limite d’un an.

Source Groupe VYV, www.previssima.fr

Articles aléatoires

Articles Populaires

Articles récents

Revue de presse SNPCC

Archives par mois

Consultez nos anciennes publications !

Photos et résultats CFT 2019

Newsletter

Newsletter

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CET ARTICLE