conjoint du chef d'entreprise
VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC
VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC

42 années d’existence, de promotion, de sensibilisation et de défense des professions de la filière canine et féline. Les métiers du chien et du chat nécessitent des compétences associées au plaisir de travailler avec les animaux. Notre représentativité permet au SNPCC de participer au Dialogue Social et ainsi échanger avec les Partenaires Sociaux dans les différentes commissions liant les chefs d’entreprise et leurs salarié(e)s.

Le conjoint du chef d’entreprise doit signer une attestation sur l’honneur confirmant le statut déclaré

Le conjoint du chef d’entreprise doit signer une attestation sur l’honneur confirmant le statut déclaré

Le chef d’entreprise dont le conjoint (ou le partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou le concubin) exerce une activité régulière dans l’entreprise devra joindre aux formalités déclaratives lors de la création, ou de la modification de la situation de l’entreprise, une attestation sur l’honneur signée par ce conjoint confirmant le statut choisi.

L’ensemble de notre secteur artisanal s’est fortement mobilisé afin que soit renforcée la protection des conjoints des chefs d’entreprise exerçant une activité professionnelle régulière dans l’entreprise, et cette revendication s’est concrétisée grâce à la loi PACTE du 22 mai 2019 suivie d’un décret du 11 octobre 2019.

Depuis le 1er avril 2021, le chef d’entreprise lui-même, et non plus son conjoint, doit déclarer l’activité professionnelle régulière de son conjoint dans l’entreprise et le statut choisi par ce dernier auprès des organismes habilités à enregistrer l’immatriculation de l’entreprise. Faute de déclaration, c’est l’application par défaut du statut de conjoint salarié qui s’impose.

Le décret n° 2021-300 du 18 mars 2021 modifie la réglementation afin que ce choix de statut soit confirmé par une attestation sur l’honneur signée du conjoint.

En attendant la mise en place du « guichet unique électronique des formalités d’entreprises » le 1er janvier 2023, ces déclarations devront être faites auprès du CFE ou du service informatique dénommé

« guichet électronique des formalités des entreprises » géré par l’INPI :

    • lors de la création de l’entreprise, dans le dossier unique de déclaration de création de l’entreprise,
    • le cas échéant et dans les deux mois suivant la modification de la situation de l’entreprise, par déclaration modificative (il en va de même pour chaque changement de statut du conjoint ou en cas de cessation de ses activités).

Ces modifications entreront en vigueur à une date qui sera fixée par arrêté (toujours en attente de publication) et au plus tard le 1er septembre 2021. Le format et les mentions de l’attestation sur l’honneur seront également déterminés par cet arrêté.

Vous trouverez le décret du 18 mars 2021 (articles 1 et 12) en lien ci-contre : Cliquez ici

Source : CNAMS – Juin 2021

Articles aléatoires

SMIC pour 2020

Le salaire minimum de croissance (SMIC) horaire brut est porté, par décret du 18 décembre 2019 publié au JO du 19 décembre 2019, de 10,03 € à 10,15 € au 1er janvier 2020 en

Lire l'article »

Articles Populaires

Articles récents

Revue de presse SNPCC

Archives par mois

Consultez nos anciennes publications !

Photos et résultats CFT 2019

Newsletter

Newsletter

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CET ARTICLE