Loi de financement de la Sécurité Sociale 2023
VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC
VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC

42 années d’existence, de promotion, de sensibilisation et de défense des professions de la filière canine et féline. Les métiers du chien et du chat nécessitent des compétences associées au plaisir de travailler avec les animaux. Notre représentativité permet au SNPCC de participer au Dialogue Social et ainsi échanger avec les Partenaires Sociaux dans les différentes commissions liant les chefs d’entreprise et leurs salarié(e)s.

Publication de la Loi de financement de la Sécurité Sociale 2023 – Principales mesures

La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2023 a été publiée au JO du 24 décembre, après annulation par le Conseil constitutionnel de certaines mesures.

Le Conseil constitutionnel a notamment censuré les dispositions de la loi visant :
    • en cas d’arrêt de travail prescrit en téléconsultation, à limiter le versement des indemnités journalières de sécurité sociale (IJSS) maladie et accident du travail / maladie professionnelle (AT/MP) aux arrêts prescrits par certains médecins (dont le médecin traitant du patient),
    • à imposer aux employeurs de verser le montant des IJSS maternité, paternité et adoption dès le premier cycle de paye suivant l’absence (système dit « d’avance des IJSS »),
    • à aménager la procédure dérogatoire de renouvellement du congé de présence parentale et de l’AJPP (allocation journalière de présence parentale).

Les principales mesures adoptées par la LFSS 2023 sont les suivantes :

Pour les travailleurs indépendants :
    • Neutralisation des revenus 2020 des travailleurs indépendants pour le calcul des IJ 2023
    • Calcul des prestations en espèces sur les revenus réels 2022 pour les micro-entrepreneurs
Pour les employeurs:
    • Arrêts de travail dérogatoires covid-19
    • Pouvoirs accrus de vérification et de correction des URSSAF
Autres mesures :
    • report à 2024 du transfert aux URSSAF du recouvrement des cotisations AGIRC-ARRCO et APEC,
    • clarification des modalités d’imputation de la déduction forfaitaire de cotisations patronales sur heures supplémentaires des employeurs de 20 à moins de 250 salariés entrée en vigueur le 1er octobre 2022, et son application, à partir du 1er janvier 2023, aux rachats de jours de RTT acquis de 2022 à 2025 effectués en application de la loi de finances rectificative du 16 août 2022,
    • extension pérenne des dispositions limitant la durée des contrôles URSSAF à toutes les entreprises de 10 à moins de 20 salariés (jusqu’à présent, ces règles ne concernaient que les entreprises de moins de 10 salariés, même si une expérimentation avait été menée dans les « 10 à moins de 20 salariés »),
    • utilisation par les agents URSSAF des documents et informations obtenus lors du contrôle de toute personne appartenant au même groupe que l’entreprise qu’ils contrôlent,
    • modulation des « sanctions » du donneur d’ordre en cas de travail dissimulé du sous-traitant, sous certaines conditions
Sources : CNAMS – Janvier 2023

Pour plus d’informations, nous contacter

Publication de la Loi de financement de la Sécurité Sociale 2023 – Principales mesures

Articles aléatoires

RGPD – Nouveauté

La nouvelle réglementation RGPD n’est pas simple à apprivoiser…  C’est pourquoi, nous avons mis à votre disposition  quelques outils qui vous permettront d’adapter cette réglementation à votre entreprise. Ces documents sont disponibles

Lire l'article »

Articles Populaires

Articles récents

Revue de presse SNPCC

Archives par mois

Consultez nos anciennes publications !

Informations sur le CFT 2021 !

Newsletter

Newsletter

PARTAGER CET ARTICLE