Mushers
VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC
VOUS LISEZ UN ARTICLE DU SNPCC

42 années d’existence, de promotion, de sensibilisation et de défense des professions de la filière canine et féline. Les métiers du chien et du chat nécessitent des compétences associées au plaisir de travailler avec les animaux. Notre représentativité permet au SNPCC de participer au Dialogue Social et ainsi échanger avec les Partenaires Sociaux dans les différentes commissions liant les chefs d’entreprise et leurs salarié(e)s.

Mushers : Pendant le confinement peut-on entrainer les chiens ?

Après une saison hivernale 2019-2020 qui a vu un arrêt brutal de nos activités, puis durant le confinement de mars avril, le bien- être de nos animaux est mis à rude épreuve. Si nous ne pouvons pas poursuivre nos activités en clientèle, il est important de pouvoir maintenir un minimum d’activité, vitale pour la santé physique et psychologique des animaux.

Le sportif détenant une carte pro a un droit de se maintenir en forme (entrainement personnel), d’entretenir ses compétences techniques et physiques et de se rendre sur le lieu d’exercice de son activité professionnelle sur présentation de justificatif de sa qualité (décret n°2020-1310, art. 4-1.a et art. 42) (voir l’attestation de déplacement dérogatoire du ministère chargé des sports)

Qu’en est il des sorties avec les chiens ?

Si la prise d’exercice ne peut s’exercer sur sa structure, le Mushers pro a le droit de sortir ses chiens, dans le sens où il s’agit d’un déplacement professionnel autorisé sous réserve de justifier de son activité professionnelle : carte pro pour les éducateurs sportifs, déclaration d’activité professionnelle en lien avec des animaux de compagnie (DDPP du lieu d’activité), attestation MSA, URSSAF… (Répertoire SIRENE) et de l’attestation de déplacement dérogatoire qui peut être fournie par le S.N.P.C.C.

Outre la présentation de ou des attestations dérogatoires, les sorties et déplacements se font dans le respect des gestes barrières.

Vous pouvez vous référer aux préconisations sanitaires figurant dans « le protocole des métiers du chien et du chat » rédigé par le S.N.P.C.C et validé lors du premier confinement.
Il sera important de vérifier si au niveau de la préfecture, de la mairie ou du lieu d’exercice…, il n’y a pas de mesure particulière, interdiction d’accès au site, réserve de pratique…

Nous en appelons donc à la responsabilité de chacun, durant cette période, notamment aux Mushers pro qui ont le “privilège” de pouvoir entraîner leurs chiens dans un champ dérogatoire, de ne pas outrepasser ce droit.

Chacun doit se cantonner à l’entrainement de ses chiens, (exemple : 1heure par jour pour 10 chiens attelés à un kart) sans prendre de risques inconsidérés pour ne pas ajouter à l’encombrement des services d’urgences des hôpitaux.

La commission SYNAPCCA

Articles aléatoires

Prenez garde à la rage !

Depuis quelques années, la Rage est pratiquement devenue inexistante en France. Les seuls cas recensés depuis 2011 étaient des animaux contaminés à l’étranger et importés illégalement sur le territoire (dernier cas en France en 2015). Seulement, ce n’est pas le cas partout. Saviez vous que la rage tue une personne

Lire l'article »

Articles Populaires

Articles récents

Revue de presse SNPCC

Archives par mois

Consultez nos anciennes publications !

Photos et résultats CFT 2019

Newsletter

Newsletter

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

PARTAGER CET ARTICLE